Logo de la société Letsignit
23 Dec 2016 Alexis

Le call to action parfait selon l'ergonome

 

Ce n’est pas la première fois qu’on en parle, vos campagnes de signatures sont un véritable levier pour générer du trafic vers votre site web.
D’ailleurs, on sait que 87 % des clics se produiront à la 1ère lecture du mail, il n’y a aucun détail à lésiner !

 

Comment s’assurer de capter à coup sûr vos correspondants ?

Votre lecteur ne sait pas forcément qu’il peut cliquer sur votre signature si vous ne lui dites pas : Guidez-le !

 

Comment ? Make it simple !

Permettez lui d’identifier rapidement l’info qu’on lui fournit :

Par la forme :
Là on s’inspire du monde de la mode : utilisez au maximum 3 couleurs, dans l’idéal, deux nuances d’une même couleur et une “accent” color, qui fera la différence.

Par le contenu :
Mettre plusieurs “call to action” sans prioriser leur importance graphique fait hésiter l’utilisateur et, l’oblige à faire un choix. Et là ce sont les taux de conversions qui chutent.

 

Demandez-vous sérieusement si chacune des informations contenues dans votre bannière sera utile à vos correspondants. Si l’information n’apporte rien, enlevez-la.

 

Ceci vous permettra également d’aérer le visuel : pour une bonne lisibilité, il faut respecter des line height en fonction de la taille de la police, en général 150 %. Vous avez dit line height ? En français, la hauteur minimale d’une ligne :

line-height.png

Votre bannière peut contenir du texte, c’est avant tout une image. Tenez compte des proportions, comme si vous preniez une photo. Un beau visuel obéit à la règle du nombre d’or, autrement dit, « le nombre du beau ».

 

En photo, on l’utilise pour obtenir une harmonie parfaite des proportions. Pour une bannière c’est pareil :

 

placement-CTA.png

 

La campagne webinar relayée vers les partenaires Letsignit a généré
un taux de clic atteignant plus de 7 %.

 

Un visuel aéré sera une bannière d’autant plus efficace que 40 % de vos mails sont lus sur mobile.Essayez donc de cliquer sur ce symbole avec votre pouce >> …

On vous aura prévenu !

Dans trois mois, on lance déjà la campagne des vœux, pensez-y !

 

Précédent
Suivant