Logo de la société Letsignit
22 Dec 2016 Claire

Les 10 bonnes pratiques de la signature mail

 

Une société de 1 000 personnes envoie plus de 7 millions de mails par an. C’est comparable à l’audience d’un spot TV avant le journal de 20h00 sur tf1.

Alors que des entreprises continuent à dépenser des milliers voire des millions pour leur image de marque, elles ne maîtrisent pas le premier vecteur de communication utilisé par leurs collaborateurs. La signature de vos mails est le média qui possède un des ROI les plus importants du marché : optimisez la !

 

valorisez

 

Voici les 10 bonnes pratiques à respecter pour vos signatures mails :

1. Soignez le contenu

Avant tout, votre signature est la carte de visite de vos collaborateurs.
Elle doit rappeler qui est le contact. Sélectionnez donc soigneusement les informations que vous souhaitez y faire apparaître :

- Identité: nom, fonction, service dans l’entreprise

- Coordonnées: téléphone fixe/mobile, ligne directe, adresse, fax…

- Entreprise : Logo,éventuellement accompagné d’un slogan, site web…

 

2. Soignez la forme, harmonisez

Votre signature est garante de votre stratégie de marque : gardez une cohérence constante avec votre charte graphique (typos, couleurs, logo, …).

Pensez à uniformiser vos signatures en déployant un modèle de base commun à toute la société que vous pourrez décliner sous différentes versions en fonction de la campagne marketing que vous souhaitez appuyer.

Une signature mail ne remplace pas un emailing. Ne tombez pas dans l’excès ! Veillez à rester simple et concis.  Elle n’en sera que plus efficace.

 

Voici les ingrédients principaux :

- 4 lignes sont suffisantes, aussi, privilégiez les séparateurs tels que « | ou – ou » pour optimiser l’espace

- La règle 2-1-2 s’impose : 2 couleurs dominantes, 1 police, 2 tailles de police maximum

- Équilibrez vos images avec le contenu (50% de contenu, 50% d’images)

- Utilisez les styles « gras, italique » pour mettre en avant les éléments les plus importants

 

3. Structurez

Évitez les réinterprétations hasardeuses avec un code HTML propre et le plus simple possible.

Fixez les largeurs et hauteurs de vos tableaux pour maintenir chaque élément à sa place.

- Évitez plus de 3 ou 4 imbrications de tableaux

- Optez pour une police système

- Fuyez les gifs animés

- Évitez le fond transparent en .png

 

4. Adaptez-vous

30% des mails sont lus sur des supports mobiles.
Rendez votre signature flexible de façon à ce qu’elle reste conforme dans toutes les situations. On recommande de ne pas dépasser 600 pixels de large pour qu’une bannière ne soit pas rognée à la réception du mail.

 

Ouverture des emails en France en 2014

adaptez

Source : [Infographie] Etude sur l’ouverture des emails en France – www.florenceconsultant.com

 

5. Valorisez votre image de marque

Considérez votre signature comme un outil de valorisation de votre marque.
Elle doit refléter la personnalité de l’entreprise et permettre de l’identifier immédiatement.

Vos correspondants réguliers représentent votre public le plus sensible, l’audience la plus captive auprès de laquelle les messages ont le plus de résonance et le plus d’impact.

Vos collaborateurs sont les premiers et les meilleurs ambassadeurs de votre image de marque !

 

6. Communiquez

Insérez des liens sur vos images pour dynamiser votre contenu. Votre signature est votre nouveau point de vente et bien plus encore :

- Annonce de nouveaux produits et services clés

- Invitation à des événements

- Informations sur les partenaires et projets commerciaux

Les signatures qui invitent à l’action suscitent plus d’engagement de la part de vos correspondants.

Résultats :
Campagne « Opération Revendeurs – Juin 2014 »
7.52% de clics |12 prospects identifiés

signature-objectif-CA

 

 7. Ciblez

Considérez votre signature comme un élément contextuel : chaque interlocuteur est différent, profitez-en pour segmenter la population de vos collaborateurs et leur affecter un modèle de signature différent en fonction de leurs destinataires de mail. Varier vous permettra d’engager davantage d’interactions avec votre réseau.

 

Ex : modèles de signature francophone et anglophone

 

Pensez également à alléger vos échanges. Imaginez une version light de votre signature mail pour les réponses et transferts.

 

8. Gardez le contact

En moyenne, une société est présente sur 6 plateformes sociales : c’est donc une excellente opportunité de renforcer votre écosystème web !
Redirigez vos correspondants vers vos différents profils numériques.
LinkedIn reste le leader en termes d’utilisation pour la diffusion de contenu BtoB mais il est suivi de près par Twitter et Youtube.

Affichez une signature connectée !

Une signature qui relaie le dernier tweet publié par la société peut atteindre des taux de clics jusqu’à 10%.

 

gardez

Source : http://aressy.com/inbound/26-chiffres-cles-sur-le-content-marketing-btob-2015

 

9. Mesurez, analysez

Vous insérez des liens dans vos signatures, ne vous arrêtez pas là ! Identifiez quels sont les sujets qui intéressent le plus votre écosystème : les alertes permettent d’être notifié à chaque clic dans vos signatures. Chaque mois, pensez à consulter les statistiques de vos signatures. A titre informatif, les taux de clics varient en fonction de la nature de la communication relayée.

 

Quelques exemples :

- Signature recrutement sur les réseaux sociaux : entre 1.5% et 2 %

- Signature évènementielle :  4 %

- Signature enquête : entre 8% et 10%

 

10. Donnez du rythme

Publiez de nouvelles campagnes régulièrement si vous ne voulez pas lasser vos destinataires. On constate qu’au bout de trois semaines, la performance des signatures mails est moindre.
On vous le rappelle, l’envoi de mail est gratuit : profitez-en pour communiquer !

 

Pour en savoir +,  contactez-nous !

Précédent